Au cœur du Var, à quelques kilomètres de la rade de Toulon et de ses célèbres îles d’or, Hyères est une ville d’Art et d’Histoire incontournable pour les passionnés de culture et de patrimoine. Destination privilégiée des touristes et des célébrités, partez à la découverte du charme exceptionnelle de la cité des palmiers avec sa vieille ville médiévale, ses avenues prestigieuses et ses somptueux hôtels de la Belle époque.

 

Une cité grecque sous l’antiquité

Hyères est occupée dès la Préhistoire. Dans l’antiquité, au milieu du IVe siècle avant J.-C, les soldats colons venus de Marseille établirent une colonie-forteresse grecque qu’ils nommèrent Olbia. Cette cité grecque devint romaine au premier siècle et un véritable port fut construit pour accueillir des bateaux plus importants. Après avoir été habitée pendant près de 1000 ans, elle fut abandonnée en raison de la submersion du port et de l'augmentation de l'insécurité en bord de mer sous l’époque mérovingienne. Pour les passionnés d’histoire et de culture, ce site archéologique est un lieu incontournable à visiter lors de vos vacances à Hyères.

Une cité médiévale rayonnante marquée par les Templiers

En 972, c’est Guillaume Ier qui confia Hyères au seigneur de Fos pour qu’il puisse construire un fort et défendre les côtes contre les Sarrasins. Un bourg fortifié fut créé sous sa protection dont la maison romane, l’église Saint-Paul et la porte Barruc. Au XIIe siècle, les Templiers, moines-soldats qui protégeaient les pèlerins qui se rendaient à Jérusalem s’installèrent à Hyères afin d’assurer la liaison maritime avec la Terre Sainte. Ils construisirent la Tour Saint-Blaise, commanderie qui avait une vocation à la fois religieuse, militaire et agricole. Au XIIIe siècle, le comte de Provence Charles Ier d’Anjou fit édifier un château afin d’affirmer son pouvoir sur la ville d’Hyères. Au XIVe siècle, la ville s’agrandit jusqu’au pied de la colline. De nouveaux remparts sont élevés. De cette époque subsistent les portes Massillon et Fenouillet.

Une cité balnéaire prisée par l'aristocratie européenne en hiver

Au XIXe siècle, la douceur du climat attira le gotha européen qui y fit son lieu de villégiature privilégiée durant la saison hivernale. De nouveaux quartiers apparaissent avec ces hivernants qui demeuraient soit dans des grands hôtels, soit dans de riches villas. Jardin d’hiver de la France, Hyères était connue pour ses cultures maraîchères mais aussi pour ses pépinières d’arbres aux essences rares et exotiques. De nombreuses espèces furent cultivées et acclimatées par les horticulteurs d’Hyères, dont les palmiers, exportés dans le monde entier.

Un lieu d’inspiration pour les artistes et écrivains

Picasso, Salvador Dali, Cocteau, ... de nombreux artistes et écrivains fréquentèrent la cité des palmiers. Cette élite artistique qui formait l’entourage du vicomte de Noailles fut accueillie dans sa villa avant-gardiste. Ce bâtiment particulièrement moderne pour l’époque fut construit entre 1923 et 1925 selon les préceptes du mouvement rationaliste : fonctionnalité, épuration des éléments décoratifs, toits, terrasses, lumière.

+ En savoir plus sur Hyères